La question de la légitimité dans la démocratie participative

Soufiane est un jeune et brillant Mallemortais qui suit des études d’économie à Paris Dauphine et que nous avons eu le plaisir d’accueillir cet été dans  notre association.

Après divers échanges autour du thème de la participation des citoyens dans la politique locale (Voir  « Comment aider nos élus à faire les bons choix ? » ), Soufiane nous propose ses propres réflexions  sur la question de la légitimité respective des élus et des citoyens dans l’élaboration des politiques publiques :

LA QUESTION DE LA LÉGITIMITÉ DANS LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

La tradition politique de notre commune voudrait que seuls le maire et les élus soient habilités à débattre des choix et orientations de la commune. Cette conception apparait toutefois  en contradiction avec l’étymologie même du mot démocratie qui suppose que le pouvoir de décision revient aux citoyens eux-mêmes : par principe le citoyen a donc toute légitimité à participer à la construction des décisions publiques. Par ailleurs, l’expérience commune montre que l’absence de transparence et de débat citoyen conduit inexorablement à diverses dérives…

Alors comment faire évoluer la gouvernance municipale pour trouver le juste équilibre ?

A quelques semaines des échéances électorales, cette question devient fondamentale. Il convient de lui apporter de nouvelles réponses…

Nota : le texte proposé par Soufiane appelle à quelques remarques et commentaires. Il constitue ainsi le début d’un échange qui se  poursuivra dans les prochaines semaines. A suivre donc …

 

Publié dans Démocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>