Qu’est-ce qu’un atelier participatif ?

A l’occasion du Grand Débat notre association a organisé 3 ateliers participatifs. Le 4 avril, la Métropole Aix Marseille Provence organisait également un atelier participatif dans le cadre de l’élaboration du futur Plan de Déplacement Urbain  (Voir Article). D’où la question …

Mais qu’est-ce donc qu’un atelier participatif ?

20190220_184215

Un atelier participatif est fondamentalement un exercice d’intelligence collective dont le but est de faire émerger des propositions concrètes et partagées au sein d’un groupe de personnes qui peut être relativement important.

Il s’agit de permettre aux participants d’échanger entre-eux sur un sujet donné dans le but d’enrichir mutuellement leur réflexion et  produire un ensemble de propositions collectives. L’objectif de ce type d’atelier n’est pas de prendre des décisions mais de nourrir et enrichir la réflexion amont qui participe à la construction des décisions finales.

Afin de faciliter les échanges entre les participants, le principe est de former des petits groupes (idéalement 5 à 10 personnes) qui pourront, soit travailler sur les mêmes sujets, soit travailler sur des aspects différents d’une même problématique.

En fin de séance, la production de chaque groupe est partagée et enrichie avec l’ensemble des participants et si nécessaire les propositions sont hiérarchisées en commun.

20190220_184050

Voir également cette VIDEO de présentation  qui illustre très bien ce que sont des ateliers participatifs.

Une réunion publique classique est un échange entre l’autorité et les citoyens. L’atelier participatif est essentiellement un échange entre les citoyens entre-eux (après avoir introduit le sujet, l’autorité n’a plus qu’un rôle d’observateur).

Le terme « atelier » fait référence à une notion de travail. En faisant « travailler ensemble » sur un même sujet des participants qui ne se connaissent pas, l’atelier participatif est créateur de lien, d’implication et d’une dynamique positive. Par ailleurs et contrairement à la réunion publique classique, l’atelier participatif facilite l’expression de chacun (il est plus facile de parler devant 5 à 10 personnes que devant toute une salle) et la multiplie (dans une réunion classique une personne parle pendant que toutes les autres écoutent, dans un atelier participatif s’il y a 10 tables ce sont 10 personnes qui peuvent s’exprimer dans la même séquence de temps. Il y a donc 10 fois plus d’échanges, les participants sont bien plus satisfaits d’avoir pu s’exprimer et la productivité peut être très supérieure.

Avec une demi-douzaine de réunion organisées selon cette méthodologie, notre association a aujourd’hui acquis un certain savoir faire dans ce domaine. Celui-ci a notamment été apprécié par les participants aux réunions du Grand débat.

Il conviendrait que le format « Atelier Participatif » soit mis en œuvre beaucoup plus souvent, et chaque fois que le sujet s’y prête. Voir par exemple la proposition d’ateliers sur le réaménagement des avenues  ou encore la proposition Repensons l’Espace, Repensons Mallemort  pour des ateliers participatifs sur la requalification du centre ville.

Publié dans Démocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>