Bus du Pays Salonais : le ras-le-bol des chauffeurs

Les usagers ne sont pas les seuls à se plaindre des changements intervenus dernièrement sur les lignes du Pays Salonais. Dans la dernière édition du « Régional » les chauffeurs de bus font également entendre leur voix . Voir ci-dessous

Le ras-le -bol des chauffeurs

La lecture de cet article donne quelques explications sur l’origine véritable des problèmes de retards excessifs, ou de bus qui ne passent pas, observés par les usagers depuis les récentes modifications intervenues sur le réseau de transport du Pays Salonais.

Les fréquences au quart d’heure, au lieu des vingt minutes habituelles, ont supprimé toute marge de manœuvre pour recaler les horaires de passage sur la grille prévue. En conséquence les retards s’accumulent, la grille horaire ne peut plus être respectée et ne signifie plus rien. Au grand dam des usagers qui ne savent plus à quoi s’attendre. A cela s’ajoute un nouveau système de billetterie qui fait perdre un maximum de temps aux chauffeurs sans que l’on comprenne pourquoi le Pays Salonais hérite d’un système aussi peu performant…

Ces explications sont beaucoup plus crédibles que celle, officielle, d’une brusque augmentation du trafic automobile dans Salon entre fin juin et début septembre…

Au final, il apparait très clairement que les difficulté actuelles sont directement liées à un défaut de concertation avec les usagers comme avec les chauffeurs. D’où notre question : quel processus de concertation faut-il mettre en place pour ne pas renouveler cette erreur ?

Publié dans Métropole AMP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>