Lauris : Des démarches participatives exemplaires

En juin dernier lors du festival  Sens Dessus Dessous, un habitant de Lauris était passé sur notre stand du « Café Citoyen » pour nous encourager dans notre démarche et nous signaler que sa commune organisait également des « Cafés Citoyens ». Ces rencontres, organisées par la nouvelle équipe municipale, permettent à tous les habitants de Lauris qui le souhaitent de s’exprimer librement sur les thèmes proposés.

Pour en savoir plus nous avons appelé la mairie de Lauris… et rendez-vous a été pris pour le samedi 24 septembre avec M. Jean Brieussel, premier adjoint en charge des démarches participatives. But de cette visite : partager le retour d’expérience des élus de Lauris sur les démarches participatives mises en œuvre dans leur commune (modalités, apport, difficultés éventuelles, etc…)

20160924_095057

Nous avons été très bien reçus par M. Jean Brieussel. Le Maire de Lauris, Mr. Jean Rousset , a brièvement interrompu sa réunion de préparation du prochain conseil municipal pour nous accueillir et initier la discussion.

20160924_105024

Résumer cette rencontre est une tâche difficile tant les échanges ont été riches et variés. Voici les principaux points évoqués :

Considérations générales sur les démarches de concertation

Quelques phrases relevées au cours des discussions avec M. le Maire et son 1er adjoint :

« Faire circuler la parole fait du bien à tout le monde, même si on n’est pas tous du même avis »

« D’une façon générale les gens sont plutôt contre les changements, mais il ne faut pas hésiter à  expérimenter »

« L’intelligence collective et la variétés des points de vue permettent en général aux différentes tables de converger vers les mêmes propositions »

« La concertation des habitants suppose chez les élus la capacité à remettre en question leurs choix initiaux ». Ainsi deux orientations prises sur des problèmes de circulation ont été totalement revues suite aux remarques des habitants.

« Il faut respecter le résultat des démarches de concertation » : un projet de musée d’art contemporain dans le château de Lauris avait été soumis à référendum et rejeté. En cherchant à l’imposer malgré tout l’ancien maire (Monique Roustand)  s’est mise la population à dos.

Cafés Citoyens

Depuis mars 2014 la mairie de Lauris a organisé 7 Cafés Citoyens sur des thèmes variés :

  • Enrichir la vie associative et sociale
  • Lauris demain un projet de village (choix de la communauté de commune)
  • L’économie du recyclage
  • PLU (mutation du POS en PLU décidée en novembre 2014)
  • Réunions de quartiers (Messeguières, Bas Lauris,…)

Le prochain Café Citoyen aura lieu cet automne sur le thème de la sécurité

Ces réunions ont en moyenne  rassemblé quarante à cinquante personnes (pour une commune d’environ 4000 habitants). Le maximum a été de 80 personnes (PLU).

Les cafés citoyens se déroulent le samedi matin et débutent vers 9h30 ou 10 h (durée 2h ?). La réunion commence par une présentation du thème de réflexion. Celui-ci est généralement introduit par un intervenant extérieur (exemple historien spécialiste de l’évolution des villages, ou responsable de la gendarmerie pour le prochain café). Il est bon de s’appuyer sur un regard extérieur qui va au-delà de la commune… Durée environ 20 mn

Le travail collectif se fait ensuite par petits groupes d’une dizaine de personnes, chacun  rassemblé autour d’une table et d’un animateur  (jusqu’à 5 tables). La composition des tables doit être variée (exemple «par exemple : vieux Laurissiens + nouveaux Laurissiens)

Les animateurs sont issus de l’équipe municipale (par leur passé professionnel ils sont souvent rodés à ce type de pratique). La gestion des débats nécessite parfois un peu de fermeté : il faut savoir remercier celui qui intervient trop longuement et passer la parole à ceux qui se sont peu exprimés.

Un animateur/coordinateur passe de table en table pour coordonner l’avancement et aider les animateurs.

Un rapporteur (un volontaire pris parmi les participants) aide l’animateur à faire la synthèse des idées exprimées.

En fin de réunion une synthèse des travaux est faite avec l’ensemble des groupes

Un regret : Aujourd’hui le retour vers les participants et les habitants n’est pas satisfaisant, car les élus n’ont pas le temps de faire de comptes rendus et de les diffuser. Ce point sera à améliorer. (D’où l’utilité éventuelle d’une association comme La Parole aux Citoyens pour préparer, animer et faire la synthèse des échanges ?)

Diagnostic en marchant

Cette démarche a été réalisée dans le cadre du PLU. Plusieurs balades ont eu lieu dans des quartiers différents. 10 à 15 habitants ont participé à chaque fois. La variété des points de vue a permis d’enrichir le diagnostic du territoire.

Le compte rendu est en libre consultation  à l’accueil de la mairie.

20160924_105814

Autres démarches participatives

Les lettres aux Laurissiens évoquent deux autres types de démarches participatives qui n’ont pas été évoquées lors de nos échanges mais qui méritent d’être signalées ici :

  • Cahier de doléances/ remarques/ suggestions

A noter l’existence à la mairie d’un cahier aux pages numérotées accessible à tous et qui permet  aux Laurissiens  de faire part de leurs remarques/ critiques/suggestions. Un bilan des remarques reçues a été diffusé dans la Lettre aux Laurissiens n° 6.

  • Commissions extramunicipales

Les commissions extramunicipales sont ouvertes à tous les habitants qui le souhaitent (voir lettre aux Laurissiens n°1). Les demandes d’inscriptions se font par internet ou à la mairie

Protection des terres agricoles

En début de réunion nous avons évoqué le sujet de la protection des terres agricoles sur lequel la commune de Lauris parait très en pointe.

Les agriculteurs sont demandeurs de terres mais ont des difficultés pour en trouver… Dans ce cadre une étude très complète du foncier agricole a été réalisée à l’initiative du Parc du Luberon et un Contrat Foncier Local est mis en place pour développer l’activité agricole Voir notre article

  • Une Zone Agricole Protégée (ZAP) est en cours de mise en place.
  • Une action avec l’association « Terres de liens » a permis d’acheter 6 ha, mis ensuite à la disposition d’un agriculteur bio.
  • Une action d’information va être entreprise pour faire tomber les préjugés sur les baux agricoles (le même problème existe sur Mallemort)
  • La commune  lutte activement contre la « cabanisation» des terres agricoles (constructions intempestives).

 

Cette matinée à Lauris a été riche en échanges  et a renforcé notre conviction que les démarches participatives  constituent la voie de l’avenir pour un mieux vivre ensemble.

Nous remercions Monsieur  Rousset et Monsieur Brieussel pour la cordialité de leur accueil.

Tagués avec :
Publié dans Démocratie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>